Combien de temps dure un implant dentaire ?

Un implant dentaire est une vis en titane qui remplace une racine naturelle. Il est parfaitement biocompatible, solidement fixé à l’os pendant de nombreuses années. Cependant, plusieurs éléments peuvent compromettre sa longévité. Évaluons la durée de vie d’un implant dentaire.

La durée de vie d’un implant dentaire réussi

Le taux de réussite des implants est de 90% pour les implants maxillaires et de 95% pour les implants maxillaire inférieur. Cette différence est due au fait que la densité osseuse du maxillaire supérieur est inférieure à celle de la mandibule. Cela rend l’ostéointégration un peu plus difficile.

Un implant est conçu pour durer au moins 15 ans. Bien entretenu, il peut rester en place indéfiniment s’il n’y a pas de complications et selon l’état initial des os et des gencives et l’histoire du patient. Contrairement à la couronne qui se conserve en moyenne 10 ans, l’implant ne s’use pas.

Les bonnes pratiques pour prolonger la durée de vie d’un implant dentaire

Les soins et l’entretien fournis affectent de manière significative la viabilité d’un implant dentaire. La racine de titane est en contact direct avec la muqueuse. Cependant, une infection peut compromettre sa fixation. Par conséquent, une hygiène bucco-dentaire méticuleuse est essentielle.

Cela commence par un brossage soigneux et régulier, du fil dentaire et un rinçage antibactérien. Ensuite, l’utilisation d’un mode de vie sain avec le retrait du tabac, qui modifie le processus de guérison, augmente le risque d’infection et provoque une parodontite.

Un suivi médical régulier pour prévenir les complications

Un implant dentaire nécessite des contrôles réguliers pour prolonger sa durée de vie et prévenir toute complication, notamment chez les personnes à risque. Ce soin implantaire débute 2 à 3 mois après la fin du traitement prothétique, puis se poursuit au moins une fois par an.

Le praticien effectue des contrôles cliniques pour vérifier l’état des gencives ou la présence d’une infection. Une gingivite appelée périmucosite, si elle n’est pas traitée à temps, atteint l’os et risque de décrocher l’implant. C’est ce qu’on appelle la péri-implantite. Il effectue également un contrôle radiologique pour surveiller la qualité de l’os. Enfin, il détartre pour éliminer toute trace de plaque et de tartre.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.