Quel est le temps de récupération d’un implant dentaire ?

En cas de perte d’une ou plusieurs dents, il est urgent de remplacer les dents sous peine de complications dans toute la mâchoire. Un implant dentaire est alors la solution privilégiée, tant sur le plan fonctionnel qu’esthétique. Confortable et durable, c’est une excellente alternative aux dents naturelles. Le taux de réussite est supérieur à 90%, largement dépendant du temps de cicatrisation de l’implant dentaire. Descriptions

Implant dentaire : un geste chirurgical

Lorsque toute la dent endommagée doit être retirée, il ne reste que la gencive et l’os. C’est là qu’intervient l’implant dentaire, une racine artificielle qui se visse dans l’os de la mâchoire pour y placer une couronne ou un bridge.

C’est une opération pratiquée en milieu stérile sous anesthésie locale. Le chirurgien-dentiste coupe d’abord la gencive, puis, armé d’une perceuse, perce un trou dans l’os pour former la racine de titane. S’ensuit un temps de cicatrisation implantaire plus ou moins long, appelé ostéointégration.

Chargement instantané : récupération plus facile

Deux ou trois jours après la pose de l’implant et selon le degré de stabilité, le spécialiste peut vous fixer la prothèse provisoire. C’est ce qu’on appelle le chargement instantané (MIC). Le bénéfice pour le patient est avant tout esthétique en cas d’édentement disgracieux.

Pour l’implémenteur, cette solution de contournement permet de réduire le nombre de sessions car le protocole est plus rapide. Cependant, cela ne réduit pas le temps de cicatrisation d’un implant dentaire. La prothèse provisoire empêche la résorption osseuse et prépare la gencive à s’adapter à la prothèse permanente pour un résultat vraiment naturel.

Facteurs affectant le temps de guérison de l’implant dentaire

Le support osseux joue un rôle central dans la réussite de l’implant car il assure l’immobilisation de l’implant. Cependant, des facteurs peuvent affecter la qualité et la quantité d’os :

  • greffes osseuses;
  • masse ou qualité osseuse insuffisante;
  • certains traitements médicamenteux.
D’autres facteurs peuvent interférer avec la cicatrisation de l’implant :
  • fumer;
  • mauvaise hygiène dentaire;
  • Diabète ;
  • maladie parodontale;
  • bruxisme

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.